Comment internet peut aider votre design ?

Années 90, début 2000. L’aube de l’ère internet. Une période de « débrouille à la dure » pour beaucoup de professionnels du design et de la conception graphique qui faisaient alors le choix de s’orienter vers ces nouveaux outils numériques. Souvenez-vous : Besoin d’une photo à intégrer ? Il n’y avait pas beaucoup d’autres choix que de recourir à un photographe ou de la prendre par soi-même. Besoin d’une palette de couleur ou d’une charte graphique ? Très bien, apprenez l’intégralité des normes en la matière et tâtonnez dans vos choix de combinaisons harmonieuses. Des polices d’écriture diverses et variées couvrant tous les caractères, y compris accentués ? Une denrée rare.

Vous l’aurez compris, les éléments graphiques préconçus et prêts à être réutilisés ou adaptés étaient inexistants, ou presque. Ne vous restait alors qu’à vous rendre dans une bibliothèque, numériser un clip-art douteux pendant qu’un hipster regardait par-dessus votre épaule pour le qualifier de « vintage », alors qu’il était en réalité vieux et plutôt moche.

DIY LETTERS

L’arrivée et l’intégration totale d’Internet dans notre vie quotidienne a signifié deux choses pour le design : premièrement, une gamme infinie d’options de conception graphique à la disposition des designers et deuxièmement, une excuse pour ne pas nous lever de notre chaise pendant des semaines. Pourquoi se donner la peine, si tout est disponible dans le « nuage » magique qu’est internet ? Afin d’éviter la paresse et les créations ennuyeuses associées à la simple recherche de ressources (légales) de conception en ligne, nous ne saurions trop vous recommander que d’être pro-actif dans votre processus créatif. C’est là le meilleur moyen d’innover et de se démarquer ; mais aussi d’adopter un rythme de vie plus actif, lui aussi ; une aération de l’esprit qui ne peut qu’être bénéfique pour votre inspiration et votre sens artistique !

Oubliez l’excuse du manque de temps, le temps doit se prendre ! Et si vous pensez que vos clients ne vous accorderont pas 45 minutes par jour pour, par exemple, faire un jogging ou visiter une expo, alors il commence à être temps de revoir l’organisation de votre emploi du temps professionnel. Un conseil certes direct de notre part, mais qui sauve des rythmes de vie (et des esprits !). Entrons dans le vif du sujet et découvrons ces ressources du web utiles à vos créations :

  1. L’Internet Archive. Soyons concis : Avec ce site, si vous êtes suffisamment créatif, vous n’aurez besoin de rien d’autre. Cette bibliothèque numérique à but non lucratif, basée à San Francisco, offre gratuitement les biens graphiques dont l’humanité a besoin : films, images, jeux vidéo, livres numérisés et numériques, musique, fichiers audios et tout ce qui peut être vu ou entendu avec un ordinateur. Le fait qu’une ressource se trouve sur The Internet Archive ne signifie pas nécessairement qu’elle est totalement libérée des limites du droit d’auteur, il conviendra donc de vérifier les ressources que vous sélectionnez pour voir quelles lois ou conditions s’appliquent à chaque fichier. Quoi qu’il en soit, il existe des tonnes de ressources qui sont libres de droits d’auteur ou qui permettent l’utilisation de licences Creative Commons offrant une certaine liberté. Des musées, des sociétés de production cinématographique, des universités et des bibliothèques du monde entier utilisent ce site pour partager documents et ressources destinées à être utilisées par le plus grand nombre. Un site à placer en favori, assurément.
  2. Les oeuvres tombées dans le domaine public : Alors certes, ce n’est pas une ressource ou un site à proprement parlé, c’est presque mieux que cela. Les lois sur l’expiration des droits d’auteur varient en fonction des pays, certes, mais pour certains pays, dont la France, les œuvres tombent dans le domaine public soixante-dix ans après la mort de l’auteur ou du créateur (Retrouvez plus d’explications et de précisions sur la page Wikipédia dédiée au domaine public en matière de propriété intellectuelle, et sur les références légales du pays qui vous intéresse). En étant attentif à cette ressource souvent négligée par les créateurs et créatrices, vous trouverez un nombre d’éléments souvent largement sous-estimé, qui vous permettra d’utiliser des millions d’œuvres, en extraire des éléments, les modifier ou les copier directement sans craindre de faire un passage par la case prison. Comme toujours, faites preuve de prudence et de discernement, et tenez-vous au fait de la législation en vigueur en matière de propriété intellectuelle.
  3. Les désormais nombreux sites de ressources graphiques gratuites : Au risque de vous décevoir, nous n’allons pas ici lister les derniers sites à la mode, ni même les incontournables, qui offrent un catalogue incroyable de ressources gratuites et sous licences libres (Vous les trouverez sans trop de difficultés sur de nombreux articles de blog). S’il est vrai que nos clients attendent souvent de nous des délais très/trop/extrêmement courts, rendant toute personnalisation avancée complexe pour ne pas dire impossible, le monde du graphisme a souvent recours à des dizaines d’excuses pour justifier l’utilisation de ces sites qui proposent de l’art vectoriel et photographie préconçu. Alors, il serait de mauvaise foi de vous dire de ne pas les utiliser, ces plateformes sont, après tout, des outils riches et inspirants, mais nous vous enjoignons à en limiter l’usage autant que possible. Un designer est un créateur, et votre client ne sera pas spécialement ravi de retrouver la création pour laquelle il vous a rémunéré dans le dépliant du menu de l’avion de son prochain voyage. Si le temps et l’argent le permettent, prenez vos propres photos, créez vos propres designs, générez vos propres icônes, etc. Faites-le vous-même, c’est plus cool et inspirant. Et si un jour vous avez besoin d’éléments préconçus, vous savez que vous trouverez ces pages de ressources graphiques gratuites, plus rapidement que le temps nécessaire pour lire cet article.
  4. Roue chromatique Adobe : Cet outil, édité par Adobe, vous permet de gérer les palettes de couleurs comme jamais auparavant. Non seulement il s’agit d’une excellente ressource pour créer des chartes de couleurs harmonieuses, mais il dispose également d’une communauté de conception très importante et active qui partage ses créations avec le plus grand nombre. L’arc-en-ciel, et toutes ses variantes possibles, est à votre portée : https://color.adobe.com/fr/create/color-wheel/
  5. Google Fonts et Adobe Fonts : Retrouvez deux vastes catalogues de polices en ligne et utilisables sans trop de contraintes, qui devraient répondre à un grand nombre de besoins pour vos projets de conception graphique. Bien que nous soyons de grands partisans de l’approche « do-it-yourself « , nous ne saurions que trop vous éviter de vous lancer dans l’immense tâche qu’est la conception d’une police de caractère, à moins de disposer de connaissances et d’expérience en la matière. Bien sûr, si votre projet consiste à concevoir un titre de magazine punk rock, c’est le moment de sortir un bon gros pinceau et un mur vide et de vous lancer ! Pour le reste, faites confiance à ce qui a déjà été créé (Toujours dans le strict respect des droits d’auteur et licences d’utilisation !).
    Google fonts : https://fonts.google.com/
    Adobe fonts :
    https://fonts.adobe.com/
  6. Outil de gestion des tâches et solutions de gestion de projet : L’ordre, ou du moins un semblant d’ordre, peut vraiment vous sauver la peau lorsque vous êtes plongé jusqu’au cou dans dix projets simultanés. Inutile d’aller très loin pour trouver de puissants outils (et pour certains gratuits) qui vous aideront à vous organiser. Google Drive, Asana, Realtimeboard et Everhour sont tous efficaces et reconnus, chacun avec ses propres atouts pour vous aider dans vos tâches, faire du suivi de temps, faire des sauvegardes ou créer un plan à partager avec un client. Une aide dont il serait dommage de se passer !

Le web regorge donc d’outils merveilleux pour soutenir vos projets de conception graphique. Mais n’oubliez pas, cher designer, que l’outil le plus important à votre disposition est votre créativité. Elle est la véritable raison pour laquelle vous êtes assis sur votre chaise, au quotidien. Ne l’oubliez jamais (Sauf pour vous aérer l’esprit !).

Plus d'informations sur