UX Design : qu'est-ce que l'UX et pourquoi y prêter attention ?

Imaginez un instant qu’un site web soit un centre commercial de 20 étages. En tant que propriétaires du centre commercial, nous voulons que les visiteurs puissent trouver une série de produits ou de services dans ce bâtiment de 20 étages ; nous voulons également qu’ils apprécient leur expérience d’achat dans notre bâtiment et qu’ils reviennent pour une autre visite à l’avenir. Voilà le travail d’un concepteur UX : aider les visiteurs pendant leur navigation sur notre site et s’assurer que leur expérience de navigation soit facile, plaisante et fonctionnelle, de la première seconde jusqu’à la confirmation de commande.

L’UX (expérience utilisateur) / UI (interface utilisateur) est une discipline née au 21e siècle, désignée par CNNMoney et Payscale comme l’une des carrières à l’avenir le plus prometteur actuellement. Plutôt compréhensible quand on sait qu’il s’agit d’une des clés les plus importantes du succès en ligne. Si l’on examine attentivement le terme, la conception UX, ou UX Design, est une profession holistique qui couvre la conception graphique traditionnelle, la conception web, le marketing numérique, le commerce électronique, la publicité et la psychologie comportementale. Dans cette optique, les concepteurs UX connaissent (ou en tout cas se doivent de connaître !) suffisamment bien leurs utilisateurs pour développer des sites agréables, intuitifs et qui marquent les esprits.

L’une des erreurs les plus courantes consiste à confondre le rôle du graphiste traditionnel avec celui d’un concepteur UX. En général, les professionnels de l’UX travaillent sur leur projet avant qu’un designer ne crée la forme et la couleur ainsi que l’identité visuelle du site, de l’application ou de l’entreprise.

Si l’on définit les rôles de chacun, on peut résumer en disant que les développeurs sont chargés des aspects techniques du projet, les concepteurs UX se concentrent sur l’expérience utilisateur et les concepteurs UI déterminent l’interface finale. Il s’agit d’une version simplifiée de ces intervenants, et chaque poste comporte une série de sous-tâches et de responsabilités supplémentaires, mais le degré de ces tâches sera également déterminé par le projet en cours et l’équipe qui effectue le travail. Un bon designer UX comprend tous les aspects de sa profession, tout en se spécialisant dans quelques domaines spécifiques.

Le design UX s’applique principalement aux sites web et aux applications pour mobiles ou tablettes. L’objectif est que les utilisateurs ne se perdent jamais en chemin, qu’ils apprécient leur expérience de navigation et, surtout, qu’ils atteignent l’objectif final du site web ou de l’application, qu’il s’agisse d’acheter un produit ou un service ou de consommer un autre type d’information. Dans le monde numérique, la fonctionnalité est primordiale et l’UX ne fait pas exception à cette règle. C’est pourquoi un bon designer expérimenté est celui qui comprend l’architecture numérique, sait comment « activer » un utilisateur dans l’interface et le guider tout au long de son parcours, à l’image d’un guide touristique numérique. Ainsi, l’utilisateur ne se sent jamais perdu et peut toujours trouver son chemin sur le site ou l’application, ainsi qu’atteindre ses objectifs de navigation.

Mais comment y parvenir ? Diverses disciplines et compétences contribuent à une UX réussie, et peuvent être condensées en quelques points clés :

  1. Psychologie du comportement de l’utilisateur : Il ne s’agit pas tant d’exercer une empathie extrême ou de se mettre à la place de l’utilisateur, mais plutôt d’apprendre à connaître suffisamment les utilisateurs pour créer un environnement qui leur convienne.
  2. Une publicité adaptée aux produits dans l’espace numérique : Bien que bon nombre des règles de base de la publicité hors ligne s’appliquent également en ligne, la présentation des produits et services sur un écran d’ordinateur ou de téléphone peut différer de leur présentation à la télévision. À la télévision, les produits sont présentés sans aucune interaction possible en temps réel, essayant simplement d’influencer l’utilisateur par un canal à sens unique. Le numérique apporte ici un « dialogue » avec l’utilisateur au travers de l’environnement UX que nous avons créé.
  3. Utilisation et ordonnancement des ressources web : Les concepteurs UX doivent décider de la disposition des menus, de la façon dont ils se déroulent ou de la manière dont les utilisateurs doivent se frayer un chemin dans le processus de navigation : Les professionnels de l’UX doivent également décider quels styles et ressources sont les plus appropriés pour un site web particulier et ses utilisateurs. Faut-il utiliser un slider pour présenter le contenu ou un gif, une vidéo ou une image statique avec du texte seraient-ils plus appropriés ? Cette même logique sera appliquée à l’ensemble du site ou de l’application afin de s’assurer que le résultat convient bien à la base d’utilisateurs. En outre, il est également important de considérer sur combien de pages/écrans l’expérience sera répartie, ainsi que le moment et l’endroit où ces ressources seront utilisées. Une distribution et une présentation correctes du contenu seront également une responsabilité clé de l’équipe UX, étant entendu que d’autres équipes ou professionnels, tels que les éditeurs ou les rédacteurs, interviendront également par la suite.

Ce sont là les points essentiels de la conception UX, bien que, comme nous l’avons mentionné, cette spécialité se développe et devient de plus en plus complexe avec des sous-spécialisations et de plus grandes zones d’influence. De nos jours, les concepteurs UX sont les moteurs fondamentaux des expériences de navigation en ligne réussies.

Plus d'informations sur