Blog
Nouveautés et actualités du marketing digital

Prévention de la cybercriminalité : ne vous laissez pas prendre au piège

Pablo

Toutes les crises économiques et sociales se sont historiquement accompagnées d’une augmentation des taux de criminalité. Cela est dû à de multiples facteurs liés au comportement humain, social et collectif en réponse à des situations défavorables.

La cybercriminalité et la fraude électronique font partie des domaines d’activité criminelle qui connaissent une croissance importante en période de crise, notamment dans les sociétés où les processus électroniques et les médias numériques occupent une place importante dans les activités quotidiennes des individus.

La plupart des cybercrimes qui se produisent quotidiennement se caractérisent par une grande simplicité et sont de nature aléatoire et massive. Ces cyberattaques profitent de la faible culture numérique de la population (incapacité à détecter d’éventuels cas de fraude ou manque de connaissances techniques).

Un nombre important de victimes de la cybercriminalité sont des entreprises et des sociétés qui dépendent de plus en plus des processus électroniques pour le développement de leur activité économique. Dans de nombreux cas, les atteintes à la cybersécurité peuvent entraîner une perte importante de capitaux et d’informations sensibles, pouvant même conduire à la faillite.

Voici quelques conseils et mesures simples que vous pouvez prendre pour éviter d’être victime de criminels numériques et prévenir la cybercriminalité. – Le premier, et peut-être le plus important, est de tenir compte de ces conseils dans votre vie quotidienne, et pas seulement en période de crise :

Utilisez des mots de passe sûrs pour tout compte en ligne. Les mots de passe forts comportent normalement plus de 10 caractères et comprennent une combinaison de majuscules, de minuscules, de chiffres et même de symboles.

N’utilisez jamais de mots ou de données qui vous concernent personnellement (par exemple, votre date de naissance, le nom de votre enfant ou le nom de votre entreprise). Il est également important de ne pas utiliser des mots entiers que l’on trouve facilement dans le dictionnaire (par exemple « maison »). En effet, l’une des premières mesures prises par un cybercriminel est de tester automatiquement des millions de combinaisons de mots du dictionnaire.

En outre, il est recommandé d’utiliser un mot de passe différent pour chaque compte pour éviter, en cas de compromission de l’un des comptes, , les autres ne soient également rendus vulnérables.

Ne conservez jamais vos mots de passe dans des fichiers texte ou des documents stockés sur votre ordinateur, vos appareils mobiles ou dans des fichiers stockés dans le cloud. Il est préférable d’utiliser les gestionnaires de mots de passe inclus dans les applications antivirus.

Activez l’accès par mot de passe sur votre ordinateur et vos appareils mobiles. N’oubliez pas que 12345 ou jose1970 ne sont pas des mots de passe sécurisés.

– Activez la méthode d’authentification à deux facteurs si elle est disponible. Aujourd’hui, de nombreux services sur Internet vous permettent d’activer ce système d’accès, qui consiste en une authentification par la méthode traditionnelle du nom d’utilisateur et du mot de passe, à laquelle s’ajoute une autre méthode de vérification, comme un code envoyé par SMS ou par courrier électronique.

– Apprenez à détecter les courriels frauduleux (comme le « phishing« ). L’une des premières étapes pour détecter si un courriel est une fraude éventuelle consiste à vérifier l’adresse électronique de l’expéditeur, qui, dans la plupart des cas, ne correspond pas à l’expéditeur réel et se caractérise par des adresses électroniques longues et dénuées de sens. Toutefois, il est important de noter que des attaques plus élaborées peuvent imiter l’adresse de l’expéditeur et, dans certains cas, supplanter complètement l’identité de l’expéditeur.

Méfiez-vous toujours des courriels vous demandant d’envoyer vos identifiants de connexion, vous demandant d’accéder d’urgence à l’un de vos comptes à l’aide d’un lien ou d’un bouton fourni dans le courriel, des courriels vous demandant de communiquer à l’aide d’une méthode de contact fournie dans le message lui-même ou vous demandant de télécharger un fichier « très important » joint au courriel.

Si vous avez des doutes quant à l’authenticité de l’expéditeur, il est préférable de contacter l’expéditeur authentique par les canaux de communication officiels et connus du public – jamais par une réponse directe au courrier/expéditeur suspect ou aux canaux de communication proposés dans le courriel reçu.

Hébergez votre site Web auprès de fournisseurs d’hébergement certifiés. Avant d’acheter un service d’hébergement, vérifiez son site web et les évaluations sur les réseaux sociaux. Connaissez les mesures de cybersécurité qu’ils mettent en œuvre sur leurs serveurs et confirmez que le service est conforme à la réglementation européenne en matière de protection des données.

Maintenez toujours votre site Web à jour. Vous devez accorder une attention particulière aux mises à jour liées au système de gestion de contenu (par exemple WordPress) et aux modèles, modules ou plug-ins que vous avez installés sur votre site.

– N’installez pas sur votre site web de plug-ins ou de composants tiers dont l’auteur n’est pas vérifié ou certifié.

– Si vous n’avez pas d’expérience en programmation, évitez d’installer sur votre site Web du code que vous avez copié sur des forums ou d’autres sites. Si vous n’êtes pas en mesure de lire et d’interpréter correctement le code que vous copiez, il existe toujours un risque que vous finissiez par installer un code malveillant sur votre site Web.

Installez un logiciel antivirus sur votre ordinateur et vos appareils mobiles. Il s’agit d’un outil essentiel de prévention de la cybercriminalité.

N’accédez pas aux liens fournis par les SMS. Faites preuve de la même vigilance que pour un e-mail suspect.

Évitez de vous connecter à internet sur des réseaux Wi-Fi publics. Si vous devez le faire, souscrivez au préalable un service VPN (réseau privé virtuel) et connectez-vous toujours par ce biais.

Nous espérons que ces conseils sur la prévention de la cybercriminalité pourront faire partie de votre quotidien en ligne. Les cybercrimes sont omniprésents dans notre monde moderne et ont tendance à se propager en temps de crise, mais vous pouvez éviter de vous laisser avoir par certains des pièges en ligne les plus courants, en protégeant la sécurité de votre entreprise.