Blog
Nouveautés et actualités du marketing digital

5 conseils pour tes campagnes d’e-mailing

Alexis

L’e-mailing n’est pas mort. On ne cesse de nous dire qu’il disparaître mais, jusqu’à présent, il résiste. Cela reste toujours un outil de marketing important et son utilisation appropriée (mais beaucoup décriée) est cruciale pour votre stratégie de marketing digital.

Tout d’abord, revoyons quelques règles de base concernant l’e-mailing, puis nous aborderons la manière efficace d’utiliser ce bon vieux compagnon du marketing.

 

Les règles de base de l’e-mailing:

  1. Tu envahis la boîte e-mail d’une vraie personne. N’en abuse pas. Il te faut obtenir l’autorisation des utilisateurs avant de leur envoyer un e-mail, ou ils le considéreront comme du spam. Indique clairement ce qu’ils recevront et à quelle fréquence ils le recevront, afin qu’ils sachent à quoi s’attendre.
  2. Permettre à tes abonnés de se désabonner. Tous les e-mails doivent avoir un lien de désabonnement. Ce qui signifie un arrêt complet des envois à cette adresse. Tu ne peux  simplement pas envoyer d’e-mails sans autoriser les utilisateurs à ne plus les recevoir.
  3. L’objectif est de collecter des abonnés actifs et non pas de développer une base de données de zombies. Active le double opt-in, qui est un système dans lequel les utilisateurs doivent confirmer qu’ils souhaitent s’abonner en cliquant sur un lien après avoir reçu un e-mail. Il est également conseillé d’inclure dans chaque e-mail des instructions sur la manière dont un utilisateur peut ajouter ton entreprise en «white list» en l’ajoutant à son carnet d’adresses.
  4. Plus d’e-mails ne veut pas nécessairement dire e-mail de qualité. Une fois que tu as annoncé à un abonné ce que tu vas lui envoyer, tiens ta promesse. Si tu as promis d’envoyer une recette saine une fois par semaine, alors fais-le. Pas trop d’envois ni trop de promo. Cela dirigera tes abonnés directement sur le lien de désabonnement et créera une image négative pour ta marque. Si ta base de données est segmentée par achats de produits passés ou par des facteurs démographiques, pense à envoyer des messages personnalisés (mais pas trop non plus!) à tes abonnés. N’oublie pas de communiquer des informations utiles et précieuses, ne te contente pas de les contacter lorsque tu souhaites vendre plus de produits.
  5. Le diable se cache dans les détails. Si tes abonnés sont actifs sur mobile, assure toi que tes e-mails soient adaptés pour ces appareils. Même chose pour le contenu et le titre des e-mails: si tu vois qu’un titre d’une certaine longueur fonctionne mieux que d’autres, profites-en.

 

Maintenant que l’éthique de l’e-mailing est traitée, discutons des bonnes pratiques pour développer l’e-mailing de ton entreprise.

  1. Utiliser l’e-mailing pour inciter efficacement les utilisateurs à effectuer une action souhaitée. Les marketers oublient souvent qu’un achat ou une action de la part d’un internaute est souvent une excellente opportunité de le remercier et ainsi renforcer la relation avec ce dernier. Par exemple, après un achat, une entreprise peut envoyer un e-mailing qui dit: «Votre maillot de bain arrivera dans 5-7 jours! Si vous êtes aussi excités que nous par l’arrivée de l’été, consultez notre guide des meilleures plages d’Espagne. Woooooo!« . L’entreprise utilise un contenu qu’elle a déjà développé et le relaie dans un e-mailing en relation avec l’achat.
  2. Utiliser l’e-mailing pour fêter vos abonnés. Peut-être connais-tu la date de naissance de certains de tes clients? Ou peut-être que quelqu’un a été un client récurrent au cours des 3 dernières années? Ce sont des choses à célébrer! Avec une solution de marketing automatisé, tu peux facilement créer des messages personnalisés (encore une fois, n’effraie pas tes abonnés) pour montrer à tes clients que tu penses à eux en leur offrant un rabais, un cadeau ou un autre type d’offre spéciale.
  3. Utiliser l’e-mailing pour nettoyer ta base de données. Certaines entreprises prennent la décision courageuse de solliciter leurs abonnés qui n’ont pas ouvert d’e-mailing depuis longtemps afin de les informer qu’ils vont les retirer de leur liste de diffusion. À première vue, cela peut sembler une tactique étrange, mais c’est une merveilleuse façon de donner à un utilisateur inactif une chance de se réactiver grâce à un bouton qui dit «Attends, je veux rester!» et qui a aussi l’avantage de supprimer de la base les abonnés inactifs.
  4. Un e-mail de la part d’un ami est la même chose que le bouche-à-oreille. Si tu penses que ton plan de marketing de contenu est génial et que tes e-mails sont très intéressants (tu le sauras en voyant leurs taux d’ouverture et de clic), tu peux y ajouter un lien de partage via les réseaux sociaux mais aussi par e-mail. Les personnes qui reçoivent un message d’un ami ou d’un membre de la famille sont plus susceptibles de l’ouvrir que si il est envoyé directement par une entreprise.
  5. Pose des questions et tu obtiendras des réponses utiles à ton business. Si tu as des abonnés fidèles, tu peux envisager de les solliciter en leur demandant poliment des commentaires sur le type de contenu ou de produits qu’ils aimeraient voir développer ou d’autres questions qui t’aideront à mieux les satisfaire.

 

Rappelle-toi, l’e-mailing a pour but d’améliorer l’image de ton entreprise. Fais de votre mieux pour inspirer, exciter ou informer, et ne surtout pas agacer!